· 

Coeur déchiré

Octeville-sur-Mer.

Epoustouflée par le spectacle, je m'assois, je regarde, et je sens comme une sorte d'apaisement.

Toute ma vie est dans cette carcasse. Elle est comme mon coeur, déchirée en deux, rongée par les éléments petit à petit, mais toujours là. Elle attend. Elle attend que le temps et la nature fassent leur travail. Le temps passe vite, mais parfois, le temps est long avant qu'il n'accomplisse sa besogne. Le temps est l'ennemi du bien et plutôt que de panser les blessures, il en ajoute en rognant sur ce qui reste de viable. Tantôt submergée par la mer, comme un coeur l'est par les pleures... Tantôt asséchée par les marées comme un coeur qui n'aurait plus de larmes à offrir. La carcasse est inégale et imparfaite, comme l'est un coeur qui a trop souffert...

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    JLM (vendredi, 10 août 2018 09:51)

    Le texte est en totale harmonie avec l'image et ce que l'artiste a ressenti en figeant ce NB puissant et finalement serein le jour de la prise de vue.
    Quel message transmettrait-il pour un shot un jour de tempête ?
    La photographe s'est mise à nu pour cette photo, et c'est l'expression de l'âme de l'artiste qui se dévoile dans cette image.