La condition féminine.

Voilà... J'avais toujours dit que je ne ferais jamais de street... Ba c'est fait !

Pourquoi ce titre ? Parce que la femme est isolée sur la gauche de l'image, en retrait par rapport aux deux hommes qui semblent avancer d'un pas assuré. Aussi, la silhouette féminine est fine, tandis que les silhouettes masculines sont massives et imposantes, comme deux grosses tâches. La femme est dans la lumière, l'endroit le plus éclairé de l'image. Elle semble acculée, prisonnière entre les poteaux.

Peut-être d'autres images de street dans le futur, à voir...

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    StevenB (mercredi, 19 décembre 2018 09:57)

    Pour une première dans ce style, je trouve cette prise vraiment bien de part le côté graphique, la symétrie. J'aime le contraste de ce NB que tu gères superbement bien aussi. L'effet de mouvement bien adapté au cliché est top ! Ton analyse de la scène est vraiment bien trouvée, fallait y penser. Eh bien bel ouvrage une nouvelle fois. affaire à suivre dans ce domaine :)

  • #2

    Jean François (mercredi, 19 décembre 2018 13:31)

    Tu as donc décidé d explorer tous les genres photographique, tu as bien raison cela te permet de nous faire découvrir toutes les facettes de ton talent. Tu n arrêtera pas de nous suspendre Bravo
    JF