La clairière de l'Armistice

La clairière de l'Armistice, d'actualité en ce mois de mai et le fameux train de la liberté... Quelle drôle d'aventure que ce wagon... Wagon dans lequel a d'abord été signé l'armistice du 11 novembre 1918, puis celle du 22 juin 1940 entre la France et le IIIème reich. 

Pour la petite histoire, le 21 juin 1940, un mur du musée abritant le wagon depuis 1927 a été abattu afin qu'il soit remis à l'emplacement exact du 11 novembre 1918, en prévision du passage d'Hitler. Le 20 juin 1940, l'organisation Todt remet la voie ferrée en état pour y amener le wagon. 

Ensuite, sur ordre d'Hitler, le wagon est convoyé jusqu'à Berlin. L''ensemble des édifices et monuments est dynamité (seule la statue Foch reste intacte), la destruction de la dalle commémorative est filmée. Le terrain est ensuite aménagé pour être labouré et planté de blés.

Face à l'avancée alliée, le wagon quitte Berlin en 1944 puis, en avril 1945, il est brûlé par les SS dans la région d'Ordruf à Crawinkel en forêt de Thuringe, dans le centre de l'Allemagne, sur ordre d'Hitler. Le wagon que l'on voit est donc une reconstitution, les objets eux ont été conservés et cachés par un homme bien éclairé de Compiègne.

Écrire commentaire

Commentaires: 0