La flamme.

Dans une toute nouvelle série "Hommage à ma mère", je ne peux résister à la publication de celle-ci...
 
Pour être mère il faut avoir la flamme, mais de celles qui ne s'éteignent jamais. Ma mère possède cette flamme, elle me l'a prouvée à de nombreuses reprises. Certes, notre parcours n'a pas été un long fleuve tranquille, nous ne nous sommes pas toujours comprises. Nous avons commis des erreurs. Mais, j'ai une mère tenace sous ses airs discrets qui, même dans les moments les plus durs n'a jamais cessé de me prouver son amour. Ma mère fait partie des mères qui possèdent le feu sacré.
 
Alors ma mère je te dédie cette flamme. Sache que lorsque ton dernier souffle viendra, cette flamme que tu as entretenue et conservée malgré les tempêtes, et même su rallumer en moi, perdurera en mon coeur bien au-delà de toi. Aujourd'hui notre ciel est bleu, je ne vois en toi que la femme formidable et courageuse que tu es. En moi bouillonne un amour inconditionnel et plein de reconnaissance. Quand tu ne seras plus je ne vivrai pas dans le regret, je n'aurai qu'à me remémorer tous ces formidables moments que nous prenons le temps de vivre actuellement, et pour longtemps encore ! Lorsque mon tour viendra, ça sera le sourire aux lèvres car, je te retrouverai. Notre lien est indéfectible, et va au-delà du rationnel. Je ne connais rien de plus fort que l'amour de ma mère. Pour tout ça et la vie que tu as insufflé en moi pendant 41 ans, ma chère maman je t'aime.
Et ça se passe dans l'église aux saintes-Marie de la Mer en Camargue.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Bob (vendredi, 17 juillet 2020 12:26)

    Pas de mots... La plus belle déclaration d'amour tu viens de la faire ,

  • #2

    Justin (karin) (samedi, 18 juillet 2020 16:31)

    Encore un magnifique texte poétique
    Merci