Isolement

Voici une photo qui colle bien à l'actualité du moment je trouve. Isolement, avec le confinement forcé de nuit, nous nous isolons les uns des autres. Il paraît qu'il le faut... Pour notre bien. Pour stopper la pandémie... Voilà ce que m'inspire cette privation que, pour ma part, je vis très mal. L'homme est un animal grégaire, il n'est donc pas fait pour la solitude. Ma colère me dit que quelque chose n'est pas normal dans cette mesure. Ce que je constate, c'est qu'aujourd'hui, à l'écoute des médias, seule la Covid tue. Mais j'aimerais qu'on me donne les chiffres des taux de suicides depuis le confinement de mars. J'aimerais qu'on me donne les chiffres des admissions ou demandent d'entrées en hôpital psychiatrique. En gros, je rêve d'un monde où les journalistes font leurs jobs d'informations et non de propagandistes... J'affirme ici que nous ne sommes plus dans un pays libre de droits, non, nous glissons tout doucement dans une dictature, dans un état policier. Le pire dans tout cela, c'est que dans un mois, ils oseront nous annoncer que le taux de criminalité la nuit a baissé... Ce qui signifiera que le confinement de nuit pourra devenir une norme puisque c'est bon pour nous... Si si, ils oseront vous verrez ! Je suis triste car ma France va mal tout comme mes droits... Ma liberté n'est plus ! La votre non plus, elle a fait place à la peur. 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Bob (lundi, 19 octobre 2020 09:53)

    Rien à ajouter , tout est dit, et hélas justement dit !

  • #2

    Hervé (mardi, 20 octobre 2020 10:47)

    Merci pour ce billet d'humeur, qui exprime parfaitement mes doutes et mes craintes. J'espère que le peuple sera capable de s'exprimer et de jouer un contre pouvoir.
    Bises d'un admirateur