De l'autre côté de la barrière

Nous sommes à Ouradour-sur-Glane, cette famille regarde les vestiges de la maison brûlée par les allemands. Brûlée parce que précisément ici, un petit groupe d'hommes a été lâchement assassiné, enfermé puis mitraillé. La petite fille se met sur les pointes de pieds pour mieux voir, mieux voir quoi ? Quoi qu'il en soit, dans certaines circonstancs, il vaut mieux se trouver de l'autre côté de la barrière.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Bob (jeudi, 10 décembre 2020 19:42)

    Un jour elle comprendra certainement pourquoi son papa l'a emmené ici ! Laisser faire le chemin de l'histoire au fil du temps, ton image est forte de tout ce passé et de ces avenirs brisés qu'elle contemple du bout de ses petits pieds sans trop savoir ... Pour l'instant .