17. septembre 2020
Je vous présente Cali, une commande de portrait animalier. Je trouve qu'elle a une drôle de trogne mais avec un certain charme. Même si sa beauté est peu conventionnelle... Les petits chiens sont toujours les plus difficiles à photographier. Bref, j'avais envie de partager son portrait avec vous parce que, de toute évidence, Cali, quoi qu'on en pense, ne laisse pas indifférent !

15. septembre 2020
Il est des jours où nous nous sentons partagés, comme coupé en deux. Cela arrive surtout lorsque nous avons des décisions difficiles à prendre. Cela m'est arrivée il n'y a pas longtemps. On est comme déchiré. Je pense, mais ce n'est que mon avis, que dans ces cas là, il n'y a pas de bon ou de mauvais choix, il y a juste un choix qui s'impose. Celui qui nous paraît le plus raisonnable sur le moment. Enfin, voilà ce que cette photo prise à Trouville m'évoque. Peut-être ai-je fait le...

09. septembre 2020
Ouistreham, opus 3, les plages du débarquement... Je vous l'avais dit il est en gestation. J'y suis allée en repérage, bien sûr j'ai appuyé sur le déclencheur... Ceux qui me suivent et qui ont lu l'opus 1 Anamnèse savent l'importance que j'accorde à la mémoire dans mon travail photographique. D'où cette photo. Cette image me parle énormément. Ce que ça m'évoque c'est qu'il faut regarder son passé en face, en être conscient et ne pas se voiler la face, ne pas se mentir en se...

06. septembre 2020
Une petite escapade samedi au Havre avec un ami photographe Jean-Louis Malard. Un aller-retour qui sonne comme un retour aux sources. J'adore ce monument, il me fascine, d'autant plus qu'il est très photogénique, je suis sûre de ne pas encore avoir fait le tour de ce spot photo. C'était bon de retourner au Havre, sur les traces de l'opus 1... Avec un autre regard, un peu plus détaché il est vrai, moins impliqué, juste pour le plaisir... Bonne semaine à vous. Pour informations, l'opus 2...

04. septembre 2020
Trouville. Le temps est venu de prendre conscience des années difficiles qui pointent l'horizon pour les générations futures... Cet homme, sur lequel j'ai amplifié la lumière pour le mettre en valeur et ce petit garçon dans l'ombre des heures insouciantes, avec ce ciel dense et inquiétant qui s'illustrent comme une prophétie. Est-ce que ça ira pour eux ? C'est dans ces moments-là que je suis contente de ne pas avoir d'enfants. Consciente du monde totalement dévasté que l'on va leur...

02. septembre 2020
Ouistreham, petite photo un peu différente mais... Que j'aime beaucoup. Le mélange des structures humaines avec les hautes herbes, c'est ce qui me plait. avec un rappel des couleurs ciel et maisonnettes en bois. Ça change un peu quoi... une image à la lecture sur plusieurs plans... Bonne journée.

31. août 2020
Une photo de Paris pour annoncer la rentrée... Et ne me dites pas que le chien et son maître ont la même coiffure ! C'est une photo de street ou plutôt dite humaniste dans toute sa splendeur. Pourquoi cette image aujourd'hui ? Parce que tout le monde sur cette image semble attendre. Comme nous. Nous attendons l'issue de ce foutu virus pour reprendre une vie normale. Personnellement j'ai hâte ! Alors je me dis que le chien regarde au loin, côté gauche donc le passé, peut-être lui aussi...

24. août 2020
Trouville. Lorsqu'on est jeune on a de grands rêves, de grandes envies et surtout beaucoup de certitudes ! La première des certitudes c'est de ne pas faire comme papa et maman et de vivre ses rêves. Puis, la vie nous rattrape, au final nous répétons l'histoire, nous vieillissons en soupirant sur nos grandes idées comme sur nos grands rêves, on se retourne et nous voilà avec un mari ou une femme qui ne nous plaît plus vraiment mais pour qui nous gardons une extrême tendresse empreinte...

18. août 2020
Petite virée à Ouistreham histoire de prendre mes marques pour l'opus 3... Comme quoi il n'y a pas d'âge pour profiter de la vie. A la vue de cette scène je n'ai pas résisté à déclencher. Ce petit groupe à l'air trop bien, c'est une image vivante mais apaisante je trouve avec un peu d'humour. Comme quoi, certains ont compris que la Covid ne devait pas nous empêcher de vivre. L'âge n'est surtout pas une barrière au bien être ! J'ai beaucoup d'affection pour ce petit groupe.

17. août 2020
Changeons de registre avec ce beau portrait de Johanna ma nouvelle modèle. Je crois que c'est le visage que je cherchais. Nous n'avons fait que des essais pour cette première séance, pour voir le rendu sur "papier"... Je suis entièrement satisfaite ! La seule difficulté c'est que la jeune femme n'a encore jamais posé. Je vais devoir le lui apprendre mais au final je suis sûre que nous arriverons à faire de belles choses !

Afficher plus